#UnMotPourLeFLE (2) E comme ÉNA

Aujourd’hui, j’ai « tiré » la lettre E. (tiens, on dit « tirer au sort » mais si j’avais utilisé un jeu de Scrabble pour désigner la lettre du jour, on aurait dit « piocher » – j’adore les collocations ! – à ce propos, ne manquez pas de découvrir le travail de M1 de @DracoFLE qui travaille sur la phraséologie). Un lexique de base des joueurs francophones, est proposé sur le blog d’Haydée Silva.

Et ce sera donc … L’ÉNA

Trouver des icônes culturelles à brûle-pourpoint, au pied-levé n’est pas chose aisée, mais Flaubert m’avait aiguillée en proposant dans son Dictionnaire des idées reçu le mot « Écoles ».

Selon moi, l’ENA, École Nationale d’Administration, est une icône culturelle à 3 titres: icône du système scolaire, du système politique français, ainsi que de l’organisation « hiérarchique » de la société française (lire à ce propos l’ouvrage de Philippe d’Iribarne La logique de l’honneur).

  • Une icône du système scolaire ? Le sens même du signe ENA et sa définition comme une « Grande école » en font un des référents partagés du système éducatif français.

Une grande école est, selon le ministère de l’Éducation nationale français, un « établissement d’enseignement supérieur qui recrute ses élèves par concours et assure des formations de haut niveau » et se trouve sous la tutelle d’un ministère.(Wikipedia, page « Grande école« )

  • Une icône du système politique ? Comme en témoigne cette liste d’énarques par promotion issue de Wikipedia, de nombreux.ses femmes et hommes politiques français ont été formés dans cette école.

 

  • Une icône du système d’organisation hiérarchisé de la France ? Si, selon le site Internet de l’ENA« l’ordonnance du 9 octobre 1945 entendait « refondre la machine administrative française », principalement en démocratisant le recrutement des hauts fonctionnaires d’État, grâce à la mise en place d’un concours d’accès unique à la Fonction publique », remplissant ainsi sa fonction d’ascenseur social, il n’en reste pas moins que la mission principale de cette école est de former des hauts fonctionnaires. Or, les services de l’État étant organisés de manière pyramidale, il me semble que l’on peut parler ici de hiérarchisation.

Quant à savoir si l’accès aux Grandes écoles s’est véritablement démocratisé, allant ainsi vers une égalité réelle, il s’agit d’un autre débat qu’il conviendrait de documenter, chiffres à l’appui.

Dans la blogosphère des profs de FLE, on trouve quelques activités autour des Grandes Écoles :

On trouve par ailleurs en faisant une rapide recherche sur Internet que ce sujet est traité dans les manuels de FLE. On trouvera par exemple un encadré Les Grandes écoles, un système original dans l’Unité 2 Vie scolaire et avenir professionnel d’En route chez Maison des langues disponible en ligne.

Une recherche « avoir fait l’ÉNA » sur un moteur de recherche montre que cette expression est toujours utilisée dans les articles d’actualité et qu’elle est perçue comme une expression figée, ce qui constitue, selon moi, un argument supplémentaire pour considérer l’ÉNA comme une icône culturelle.

 

2 réflexions au sujet de “#UnMotPourLeFLE (2) E comme ÉNA

    • Et merci de l’avoir partagé. C’est un sujet qui me passionne et qui me semble trop peu traité en didactique du FLE.
      J’avais entamé une réflexion autour de ces questions à travers le Diko du site Jeudemots.org, qui me semble un moyen intéressant d’aborder l’enrichissement lexical progressif avec les apprenants, à travers la visualisation du réseau lexical. J’ai consacré depuis mon temps et mon énergie à d’autres aventures mais j’aime garder un oeil sur ce qui se fait dans le domaine.
      Je lirai donc prochainement plus dans le détail votre travail 🙂

Laisser un commentaire

Résoudre : *
13 × 28 =